Jeanne II de Bourgogne

29 décembre 2016

HISTOIRE

Comtesse de Bourgogne et d’Artois, mais aussi Reine de France, Jeanne II de Bourgogne, née en 1291, est une descendante de la Maison d’Ivrée, de Jean de Châlon et de Barberousse. Elle est la fille de Mahaut d’Artois et d’Othon IV de Bourgogne.

En 1307, Jeanne, fille du Comté de Bourgogne et de Mahaut d’Artois, épouse Philippe Le Long, comte de Poitiers et fils de Philippe IV le Bel. Fille aînée d’Othon IV, elle est l’héritière du comté palatin de Bourgogne, dit Franche-Comté. En 1316, elle devient Reine de France en même temps que son époux, et malgré de nombreuses péripéties.

Jeanne II de Bourgogne dans HISTOIRE armoiries-de-Jeanne-II-de-Bourgogne-150x150
armoiries de Jeanne II de Bourgogne, reine de Franc et comtesse de Franche-Comté

Jeanne II et l’Histoire

Suite au rapprochement du Comté de Bourgogne et du Royaume de France, Philippe le Bel et Othon IV marient leurs enfants Jeanne et Philippe. Pour le Royaume de France, c’est l’assurance de mettre un pied en Franche-Comté qui, jusque là, semblait rester fidèle au Saint-Empire Romain-Germanique. Dans le même mouvement d’alliance, la soeur de Jeanne, Blanche de Bourgogne, épouse en 1308 le troisième fils du Roi de France, Charles.

Las ! En 1314 éclate l’affaire de la Tour de Nesle, impliquant dans une affaire d’adultère les deux soeurs, ainsi que la fille du Duc de Bourgogne, Marguerite, c’est-à-dire les trois épouses des trois filles du Roi. Blanche et Marguerite seront sévèrement punies, tandis que Mahaut d’Artois parvient à obtenir la clémence pour Jeanne, moins directement impliquée dans l’affaire.

C’est ainsi que Jeanne II de Bourgogne, contrairement à sa soeur Blanche, reine de France pendant seulement 4 mois, pourra être couronnée aux côtés de son époux. C’est là l’un des ressorts du roman historique Les Rois Maudits, de Maurice Druon.

Jeanne II de Bourgogne et la Franche-Comté

A la mort du Roi son époux Philippe V, Jeanne II s’établit avec sa mère Mahaut en Comté de Bourgogne, où elle jouit d’une certaine popularité, notamment dans les cités de Marnay et de Gray à qui elle a attribué des privilèges bourgeois.

Jusqu’à la mort de sa mère (1329) à laquelle elle ne survivra qu’un an (1330), les deux comtesses vont établir, après avoir préservé l’indépendance de la Franche-Comté vis-à-vis des prétentions de la Couronne de France, un gouvernement qui reste un âge d’or dans l’historiographie comtoise, connu sous le nom de « gouvernement des deux femmes ».

Sur internet

- page wikipedia
- les Rois Maudits et la Franche-Comté

, ,

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Jimbeecrouze |
TPE de Laurène et Maelle |
Asian-Americans |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ninosdesplazadosproyecto
| Naviresdeguerre
| Chemindeferregionsoukahras